Cirri·Nouvelles

[Nouvelle] Retranscription du discours d’un Pillywiggin femelle

Fée : Grondefusant l’essaim au lustre diapré, c’est nous, oui, les premiers rayons du soleil, rien de plus exquis, oui ! Faire vrombir ses ailes il faut pour en chasser les gouttelettes, et scintille le bouquet de nos nervations, tout propre. Un, deux, trois, dix-sept et soixante-quatorze, c’est entre les pétales de la marjolaine matinale… Lire la suite [Nouvelle] Retranscription du discours d’un Pillywiggin femelle