Splendeurs et grosses loses de l'écriture

Ceux qui aimaient se faire du mal (NaNoWriMo)

Or donc, j'ai redisparu. Mais cette fois-ci, dotée d'une excellente raison. Comme cette Ophelia de Millais, je suis sous l'eau. Je participe au NaNoWriMo (National Novel Writing Month), qui est, pour les non-initiés ridicules, un défi d'écriture très personnel qui vise à écrire 50 000 mots en l'espace d'un mois (bah oui, celui de novembre.).… Lire la suite Ceux qui aimaient se faire du mal (NaNoWriMo)

Non classé·Splendeurs et grosses loses de l'écriture

De l’importance de romancer

Où je m'étendrai un instant sur les raisons de la pause des publications, sur mes nouvelles conditions de travail et, enfin, sur le sujet de l'article. En tout premier lieu, le passage du blog sous le radar. Il est l'oeuvre, éminemment malfaisante, de mon ancienne maîtresse de stage qui, contrariée par le récit libre et… Lire la suite De l’importance de romancer

Non classé

L’échelle sociale (1/2)

Le premier jour, j’avais en arrivant au CELSA l’air tout penaud du petit chat, qui, s’étant cru intrépide, a sauté sur le rebord d’une fenêtre, se découvre le vertige, et pousse des miaulements d’agonie en attendant qu’on vienne le redescendre des 120 centimètres sur lesquels il est coincé. Ainsi propulsée dans les hauteurs d’une classe… Lire la suite L’échelle sociale (1/2)